Aujourd'hui, nous fêtons
Vous êtes ici Accueil

Les flux migratoires sont un phénomène qui impressionne en raison du nombre de personnes qu’il concerne, des problématiques sociale, économique, politique, culturelle et religieuse qu’il soulève, et à cause des défis dramatiques qu’il lance aux communautés nationales et internationales. Aujourd’hui, nous voyons que de nombreuses migrations sont la conséquence d’une précarité économique, d’un manque de biens essentiels, de catastrophes naturelles, de guerres et de désordres sociaux. Migrer devient alors un « calvaire » pour survivre, où des hommes et des femmes apparaissent davantage comme des victimes que comme des acteurs et des responsables de leur aventure migratoire. Ainsi, alors que certains migrants atteignent une bonne position et vivent de façon digne, en s’intégrant correctement dans le milieu d’accueil, beaucoup d’autres vivent dans des conditions de marginalité et, parfois, d’exploitation et de privation de leurs droits humains fondamentaux, ou encore adoptent des comportements nuisibles à la société au sein de laquelle ils vivent. Le chemin d’intégration comprend des droits et des devoirs, une attention et un soin envers les migrants pour qu’ils aient une vie digne, mais aussi, de la part des migrants, une attention aux valeurs qu’offre la société où ils s’insèrent. Ceux qui migrent nourrissent l’espoir confiant d’entrer en contact avec des personnes qui, comprenant leur malaise et la tragédie de leurs semblables, soient disposées à partager humanité et ressources matérielles avec les nécessiteux et les déshérités. Migrants et réfugiés, au milieu des difficultés, peuvent également faire l’expérience de relations nouvelles, qui les encouragent à contribuer au bien-être des pays d’arrivée, grâce à leurs compétences professionnelles, leur patrimoine socioculturel et, souvent aussi, grâce à leur témoignage de foi, qui donne une impulsion aux communautés de vieille tradition chrétienne, encourage à rencontrer le Christ et invite à connaître l’Église.

Père Jean-Christian.

Bonjour
Samedi 2 octobre à St-Phelan (salle de l'église du Moustoir à Lorient) de 9h00-17h00, le diocèse nous propose (pour tous ceux qui le souhaitent) une formation sur la nouvelle traduction du Missel Romain. Cette journée permettra de mieux comprendre les modifications réalisées, mais aussi à redécouvrir les rites de la messe.
Voici le programme :
- matin : présentation des évolutions de la nouvelle traduction, avec quelques vidéos explicatives, et un temps de questions-réponses.
- après-midi : présentation d'une formation possible à redonner en paroisse. Chacun (e) apporte son pique-nique.
Les inscriptions sont possibles jusqu'à mercredi 29 septembre.
Si vous êtes intéressés, Merci de me les envoyer par retour de mail avant la date limite. Que Dieu vous bénisse

Père Jean-Christian
06 85 37 77 07
fjeanchristian@stjean.com

Frère Philippe

Accueil paroissial au  09  86  39  68  44

Cette année,
A la paroisse St Christophe,
Création d'un groupe de prière

"Groupe St Michel Archange"

Le 29 de chaque mois,
et,dès le 29 septembre,

après la messe de 18h,
nous vous proposons de nous retrouver à l'oratoire
(petite chapelle à droite du chœur
de l'église Notre-Dame-de-Bonne-Nouvelle )
pour un temps de prière .

 Nous prierons spécialement  pour les temps présents.

Rendez-vous à 14h15, au presbytère
pour la prochaine sortie prévue
jeudi 30 septembre

Inscription désactivée. Veuillez contacter l'administrateur du site.