Aujourd'hui, nous fêtons
Vous êtes ici Entraide Quartier - Mouvements Diocésains La Lorientine
La Lorientine

La Lorientine

La résidence La Lorientine, accueille des personnes âgées en perte d'autonomie pour lesquelles la vie à domicile devient difficile. La Lorientine est située dans le quartier de Keryado-Kerentrech, rue Etienne Dolet.

Les frères de Saint Jean s'y rendent régulièrement pour y célébrer l'Eucharistie, le dernier vendredi du mois à 16h45. Possibilité de recevoir le sacrement des malades. La communion est apportée chaque dimanche aux personnes qui le désirent (sauf en période estivale).

Dates des MESSES : quatrième vendredi du mois  à 16h45

Dates des messes aux Eydilies : quatrième samedi du mois à 16h30

La prière à la Sainte Famille accompagne les malades :

"Salut O notre Reine, Mère de Miséricorde, 
Notre vie, notre douceur, notre espérance, Salut. 
Nous vous implorons, pauvres humains en exil, 
Nous venons à vous sur cette terre de misère. 
Tournez vers nous votre regard miséricordieux, 
O vous, notre avocate. 
Et Jesus, le fruit béni que votre sein a porté, 
Montrez-le nous au soir de notre vie ! 
O clémente, O tendre, O douce Vierge Marie. Amen. 
O Très Sainte Famille, 
Protégez-nous et priez pour nous".

Evangile de Jésus Christ selon saint Matthieu 25, 31-46

Jésus parlait à ses disciples de sa venue : « Quand le Fils de l’homme viendra dans sa gloire, et tous les anges avec lui, alors il siègera sur son trône de gloire. Toutes les nations seront rassemblées devant lui ; il séparera les hommes les uns des autres, comme le berger sépare les brebis des chèvres : il placera les brebis à sa droite, et les chèvres à sa gauche. Alors le Roi dira à ceux qui seront à sa droite : « Venez les bénis de mon Père, recevez en héritage le Royaume préparé pour vous depuis la création du monde. Car j’avais faim, et vous m’avez donné à manger ; j’avais soif, et vous m’avez donné à boire ; j’étais un étranger, et vous m’avez accueilli ; j’étais nu, et vous m’avez habillé ; J'ÉTAIS MALADE ET VOUS M'AVEZ VISITÉ ; j’étais en prison, et vous êtes venus jusqu’à moi ! ». Alors les justes lui répondront : « Seigneur, quand est-ce que nous t’avons vu… ? tu avais donc faim, et nous t’avons nourri ? tu avais soif, et nous t’avons donné à boire ? tu étais un étranger, et nous t’avons accueilli ? tu étais nu, et nous t’avons habillé ? tu étais malade ou en prison… Quand sommes-nous venus jusqu’à toi ? »
Et le Roi leur répondra : « Amen, je vous le dis, chaque fois que vous l’avez fait à l’un de ces petits qui sont mes frères, c’est à moi que vous l’avez fait. »
Alors il dira à ceux qui seront à gauche : « Allez-vous-en loin de moi, maudits, dans le feu éternel préparé pour le démon et ses anges. Car j’avais faim, et vous ne m’avez pas donné à manger ; j’avais soif, et vous ne m’avez pas donné à boire ; j’étais un étranger, et vous ne m’avez pas accueilli ; j’étais nu, et vous ne m’avez pas habillé ; j’étais malade et en prison, et vous ne m’avez pas visité. »
Alors ils répondront, eux aussi : « Seigneur, quand est-ce que nous t’avons vu avoir faim et soif, être nu, étranger, malade ou en prison, sans nous mettre à ton service ? »
Il leur répondra : « Amen, je vous le dis, chaque fois que vous ne l’avez pas fait à l’un de ces petits, à moi non plus vous ne l’avez pas fait. » Et ils s’en iront, ceux-ci au châtiment éternel, et les justes, à la vie éternelle. »